Quartier Gambetta

 

Contribution au débloquage du projet Ogif
Fermeture définitive de la boucheriefermeture définitive le 18 février - cliché ADREC

Le problème

L'Ogif avait obtenu un permis de construire en juillet 2011
mais rien ne bougeait
le quartier tout entier était dans l'attente d'une solution car les travaux auraient dû commencer début 2011

 

 

planning donné par l'Ogif
à la réunion publique du 1er juillet 2009

Planning initial (1/7/2009)
Démolition : 2009-2010
Réalisation : 2011-2012
Démarrage chantier:premier semestre 2011
Durée des travaux : 18 mois

Tout le quartier s'inquiétait de ce statu quo

Le boucher et sa femmele boucher et sa femme - cliché du Parisien

Intervention de l'ADREC

Devant cette immobilité, l'ADREC est intervenue, dans les premiers jours de janvier 2012, auprès du maire de Chatou
Une semaine plus tard, le 12 janvier,'ADREC a rappelé à l'Ogif ses responsabilités (lettres au président et au directeur général adjoint):

Lire Lettre de l'ADREC à l'OGIF
le 12 janvier 2012
Le pot d'adieu de Nadiale pot de fermeture du Salon de Nadia
Cliché AB - ADREC

Quelques jours plus tard, l'Ogif a convoqué le boucher, accompagné de son avocat. Les 2 parties sont rapidement arrivées à un accord satisfaisant pour le commerçant.
Ensuite ce fut le tour de la coiffeuse Nadia quelques jours plus tard. Cette fois aucun accord satisfaisant n'a été trouvé pour elle .
Pour débloquer la situation une nouvelle intervention via la secrétaire de l'ADREC a été faite auprès du maire.
Fin février un accord plus juste pour la commerçante a été enfin trouvé .

 

 

Support
Diffusion
Date
Titre de l'article
Lire
Le Parisien
78
20/2/2012
"Le boucher a gagné
contre le bailleur
"
Lire
Courrier des Yvelines
78
14/3/2012
"Les travaux de Gambetta
vont pouvoir commencer
"