Plan Local de Déplacement dans les 7 communes de la Boucle

Fin juin 2013 l’ADREC est contactée par des habitants du quartier Gambetta
à propos de la transformation de 66 boxes en 86 places de parking aérien.

L'ADREC était déjà intervenue dans ce quartier en 2012
pour pallier les atermoiements de l'Ogif
à propos de l'indemnisation des derniers commerçants
(voir le menu déroulant de la rubrique:" Historique de nos interventions")
La CCBS s'immisce de plus en plus dans la gestion de la commune de Chatou

La saga des boxes défectueux
autobus, voitures, cyclistes...n'oublions pas les piétons!


L’Adrec suivait le dossier des boxes depuis juin 2011.

Au cours de ses contacts avec les commerçants, Anne Bernard, conseillère municipale indépendante
et secrétaire de l’Adrec, avait reçu des doléances de locataires des boxes.
Des dalles d’accès,
non entretenues par l’Ogif,
s’étaient soulevées et bloquaient les portes,
en rendant l’usage impossible.

A .Bernard avait aussitôt alerté par écrit le maire, lui demandant d’intervenir auprès de l’Ogif, pour qu’une solution soit trouvée pour les résidents.
En mars et avril de cette année, le sujet a été à nouveau évoqué par cette conseillère lors du conseil municipal du 27 mars 2013,
puis dans deux nouveaux messages au maire
.

Une démolition à risques pour les riverains

autobus, voitures, cyclistes...n'oublions pas les piétons

Entre-temps l’Ogif, qui demeurait muet et inactif vis à vis des résidents,
a déposé, en juillet 2012, en catimini, une déclaration de travaux,
non affichée sur le site.
Les riverains ont découvert le projet à travers un arrêté de restriction du stationnement au début juin de cette année.
Le 17 juin le bruit des pelleteuses a marqué pour les habitants
l’ouverture du chantier de destruction des 66 boxes
avec application de procédures de protection de la poussière d’amiante
sans que les riverains aient été prévenus.

Lire Tribune de A. Bernard dans Chatou Magazine Septembre 2013

à voir page suivante:

L'inquiétude des riverains...

La pétition en ligne et la pétition papier

Désinvolture de l'Ogif
page 1