Suppression de la bretelle Pont de Chatou vers l'A86
Silhouette de la tour Perrault en situation sur la maquetteSilhouette de la tour Perrault en situation sur la maquette
source: documentation de la revision du PLU

De tous les ponts de la boucle: pont de Bezons, pont de Bougival, pont du Pecq, c'est le pont de Chatou qui est soumis au trafic le plus fort: 50.000 véhicules/ jour d'après la CCBS (Communauté de communes des boucles de la Seine) et encore c'est une statistique assez ancienne nous dit-on à la CCBS, donc susceptible d'être revisée à la hausse.
Le point noir du pont se situe le matin, avec un grand nombre d'automobilistes qui, en provenance de toutes les communes de la boucle, se dirigent vers Paris et de ce fait empruntent la bretelle d'accès à l'A86, à la sortie du Pont de Chatou.
Pour atténuer ce problème il est envisagé de mettre le pont sur 3 voies, dans le sens Chatou Rueil, 2 voies étant ainsi réservées à la desserte de la bretelle d'accès à l'A86 (article du Parisien du 1er Février 2011 intitulé "Une solution pour mieux passer le pont de Chatou")
Dans ces conditions, quel n'est pas notre ahurissement de découvrir que le cabinet Dominique Perrault, ne pouvant se satisfaire du maigre lopin de terre situé au centre de l'échangeur, pour y dresser la mirifique tour, a décidé de supprimer purement et simplement la bretelle d'accès en question...

Croquis montrant l'implantation de la tour sur la bretelle d'accès à l'A86 qui serait suppriméeCroquis d'implantation de la tour dans le projet Perrault
les pointillés montrent le trajet de la bretelle supprimée
et les flèches le nouveau trajet(montage sur Doc revision PLU)

Il est très clair sur les 2 premières illustrations ci-contre, extraites du document, déjà cité, Rueil_REG ZONAGE_101117.pdf, fourni par la Mairie, que la bretelle a été supprimée et que le bâtiment semble occuper la troisième voie du pont qui permettait l'entrée sur la bretelle
Nous avons fait figurer en pointillés le trajet supprimé de la bretelle disparue .
En remplacement, le cabinet Perrault, ou la mairie de Rueil, a imaginé une desserte par voie urbaine commune quelques centaines de mètres plus loin, se raccordant avec un angle très fermé, à l'avenue de Colmar
et venant rejoindre la portion finale non-modifiée de l'ancienne bretelle pour entrer sur l'A86.
On croit rêver...

Rien que ce fait démontre, à lui tout seul, l'absurdité d'implanter une tour à cet endroit et justifie d'exiger l'abandon pur et simple du projet.

Montage ADREC montrant les nouvelles liaisons entre le Pont de Chatou et l'A86Montage ADREC montrant les nouvelles liaisons
entre le Pont de Chatou et l'A86 Source:cliché Geoportail
Circulation: vers la paralysie
Page 1