la vérité des chiffres

Contribution réelle de Vinci aux recettes municipales:

La Mairie utilise une forme de chantage: il faut une tour pour Vinci, sinon Vinci s'en va. Comme Vinci est le plus gros contributeur fiscal ce serait une grosse perte pour la commune avec des répercussions importantes sur les impôts locaux.
Voyons ce qu'il en est réellement:
Les recettes fiscales émanant des sociétés représentent 44% des recettes de la ville, nous dit le Maire. Il ajoute aussi que Novartis et Vinci pèsent 11% des recettes de venant de ces sociétés (Conseil municipal du 11/2/2011). Nous nous sommes livrés à un petit calcul: Novartis plus Vinci pèsent donc: 11%X44% de la totalité des recettes de la commune, c'est à dire, à elles deux 4,84% des recettes. Vinci est probablement plus gros contributeur que Novartis , on attribuera donc 3% à Vinci et 1,84% à Novartis, sans grand risque d'erreur.
Question : une diminution de 3% dans les rentrées fiscales (qui pourrait être partiellement compensée par des économies sur d'autres postes), justifie-t-elle qu'on massacre l'environnement de milliers de Rueillois et de Catoviens, qu'on porte atteinte à 3 monuments historiques et qu'on perturbe quotidiennement des milliers de personnes qui se rendent à leur travail ?
D'autre part la Mairie semble oublier le bel optimisme qui lui fait envisager 130.000 m2 de bureaux supplémentaires dans son PLU : si Rueil est si attractif pour les sociétés qui recherchent des bureaux, on ne devrait avoir aucune difficulté à remplir les bureaux laissés vacants par Vinci. Au final le manque à gagner de 3% se ferait peut-être sentir sur quelques mois seulement, ce qui, de ce fait, justifierait encore moins les nuisances évoquées ci-dessus.

Rueil:ville de l'Impressionnisme ?

La Mairie multiplie les actions pour insérer Rueil dans le patrimoine
lié aux peintres impressionnistes

Entrée dans l'Association Eau et Lumière

L'objectif de l'association Eau et Lumière, située à Argenteuil, est de faire inscrire au patrimoine mondial de l'UNESCO, "Une trentaine de paysages naturels qui sont intacts ou ont gardé le cachet, l’ambiance du moment où ils ont été fixés sur la toile (par les peintres impressionnistes)".
"Avec la collaboration du Ministère de la Culture et de celui de l’environnement et du développement durable, nous nous syndiquons à partir d’aujourd’hui pour que l’UNESCO - dans un premier temps - inscrive cet héritage au patrimoine mondial, pour que l’Europe ensuite lui accorde le premier label du patrimoine Européen et pour que la France enfin prenne les dispositions spécifiques de classement permettant de le protége
r" (extraits tirés du blog de l'Association-http://eauetlumiere.over-blog.com/pages/Pourquoi_lAssociation_Eau_et_Lumiere-1249198.html.)
La Mairie de Rueil a bien réussi son intégration dans cette association, à tel point que celle-ci a choisi Rueil pour y tenir sa dernière assemblée générale.
Il faut dire que la Mairie avait mis les grands moyens dans son dossier de présentation,
avec des arguments tels que : "Initiatives de valorisation du patrimoine impressionniste....exposition de prestige en 2009 -Reflets de la Seine Impressionniste-...Aujourd’hui, Rueil-Malmaison a su préserver le charme de ses rives chargées d’histoire (sic)...La ville de Rueil-Malmaison souhaite valoriser ce prestigieux patrimoine. L’esprit de l’impressionnisme est encore bien vivant le long de la seine, il suffit d’aller le chercher par les bons chemins.... Cet esprit impressionniste, vous pourrez également le retrouver grâce aux expositions de prestiges que propose la ville. La prochaine aura lieu de janvier à avril 2011 : la Normandie et l'école de rouen seront à l'honneur" .

Entrée dans le syndicat intercommunal "SIVOM des Côteaux de Seine"

Voici ce qu'on peut lire sur les site internet de ce SIVOM (http://www.bords-de-seine.com/html/pays_impressionnistes.html) :
"le Syndicat Intercommunal "SIVOM des Côteaux de Seine" regroupant 9 communes riveraines de la Boucle de la Seine a déposé un label touristique au nom de "Pays des Impressionnistes".
Le projet développe des réalisations d'évènements artistiques et fluviaux :
- le Musée de la Grenouillère, café-bal flottant de l'époque,
- le Musée de la Maison Fournaise où Renoir peignit "Le déjeuner des canotiers",
- le Chemin des Impressionnistes avec ses 40 répliques de tableaux installées aux endroits représentés,
- la Fête des Impressionnistes...
Liste des communes concernées : Carrières, Chatou, Croissy, Bougival, Louveciennes, Marly-le-Roi, Port-Marly, Le Pecq, Noisy-le-Roi
".

La Ville de Rueil s'est ajoutée à cette liste en septembre 2010


La Secrétaire de l'ADREC a fait part de son étonnement de voir la Mairie de Rueil entrer dans ces 2 associations, lors du Conseil municipal de Chatou du 30 mars 2011

Conclusion:
L'ADREC constate que la Mairie de Rueil tient un double langage :
d'une part, elle annonce sa volonté de préserver
le patrimoine impressionniste,
de l'autre, elle n'hésite pas à sacrifier ce patrimoine,
au profit d'intérêts particuliers du moment